Rechercher
  • Julie Simonet

Ton lait c'est de l'eau maintenant, non?

Mis à jour : 27 févr. 2019


J'ai envie de vous écrire aujourd’hui avec mes yeux de maman allaitante et pas avec mes yeux de future professionnelle de l’allaitement. J’ai envie de vous écrire parce que ces dernières semaines pour la première fois mon allaitement et sa qualité ont été remis en doute et j’ai fini par moi-même me sentir coupable et me remettre en question… Moi qui suis pourtant une vraie convaincue et une personne de plus en plus formée sur le sujet. Ces dernières semaines les nuits de mon fils sont redevenues chaotiques et donc aux yeux de tous c’est rapidement mon allaitement qui a été mis en cause : d’abord par l’entourage lointain qui a enfin trouvé une bonne raison de pouvoir commenter mon allaitement qui dure (est-ce que tu es certaine que ton lait est encore assez riche ?, tu es sûre que cela vaut encore le coup de l’allaiter à son âge ?, tu sais machin chose une fois qu’elle a donné des biberons de lait en poudre son bébé a mieux dormi…). Ensuite, avec la fatigue s’installant, même le soutien le plus proche devient doute : « ton lait c’est juste de l’eau maintenant, non? ». Alors même-moi j’ai fini par douter… Et si ce fameux biberon de lait lui permettait de mieux dormir, nous permettait de mieux dormir ? Pourtant mon fils mange très bien et pas que du lait le soir, il ne reboit pas toutes les nuits… Mon but n’est pas ici de vous sortir une liste d’études qui contredisent toutes ces phrases… Le poids de la société et de ces croyances erronées autour de l’allaitement sont lourds… lourds à remettre en doute, à ré-expliquer, à rediscuter et finissent parfois par nous atteindre alors qu’on ne l’attendait plus.


J’ai décidé de vous parler de tout cela suite à une toute jeune maman croisée hier lors d’une consultation d’allaitement qui est arrivée avec des questions sur comment tirer son lait, le conserver et le donner à sa fille de 15 jours. Pas parce qu’elle avait envie de le faire mais parce que le soir sa fille pleurait… Et les mamans sont tellement peu convaincues qu’elles sont capable d’allaiter, tellement remises en doutes par les conceptions de l’allaitement et du bébé qui nous sont socialement transmises que la seule chose à laquelle elle a pensé c’est que sa fille devait mourir de faim (d’autant plus que quand on allaite on ne sait pas combien le bébé boit !) alors que la courbe de croissance, les éveils, le tonus, le nombre de selles et d’urines par jours, la santé de son bébé étaient parfaits… Et cela n’est pas la première maman que je croise avec ce type de peurs, de doutes. On l’a donc rassurée sur sa force, sa capacité à pouvoir allaiter son bébé. Alors voilà, le plus souvent possible j’ai envie de vous transmettre ce que je sais, ce que j’ai appris et tout mon soutien… parce que plus les gens viennent vers moi pour discuter d’allaitement et plus parfois en cours de discutions je les retrouve avec des yeux ronds parce que ce qu’ils entendent leur était complètement inconnu (l’allaitement a des bienfaits aussi pour la maman ? L’allaitement long a des bienfaits? Etc, etc). J’espère que vous aurez envie de me suivre ☺️ Les mamans allaitantes régulièrement remisent en doute par un entourage non informé : je suis avec vous 💞

0 vue

© 2018 by Julie Simonet. Proudly created with Wix.com. Les images du site ne sont pas libres de droit.