Rechercher
  • Julie Simonet

Masser un plus grand

La main de ma fille, toute en douceur en contact avec moi et avec son petit frère

Le massage bébé est quelque chose de plus en plus connu des parents, de plus en plus d’ateliers sont proposés chez nous. L’idée de masser son bébé n’est plus quelque chose qui sort de l‘ordinaire, enfin en tout cas dans mon entourage c’est l’impression que j’en ai. Par contre masser un enfant de quelques années, cela redevient assez original comme idée. Quand je parle de l’évolution du massage avec l’âge du bébé puis de l’enfant, les parents me regardent souvent avec de grands yeux. : « On peut encore faire ça sur un enfant plus grand ?! Oh mais c’est génial ça ! ». En séance, je propose par exemple le massage des plus grands pour les périodes où on voit qu’ils sont un peu moins bien, où ils ont besoin de plus de présence, de plus d’attention. Le massage permet de leur transmettre du calme, de la tendresse, de la sécurité, de l’amour d’une manière parfois bien plus forte et bien plus profonde que par des mots 💞


Mon expérience cette dernière année avec mes enfants m’a montré que le massage avec un plus grand enfant pouvait encore aller beaucoup plus loin que cela. Lors de la naissance de mon 2ème et de ces premiers mois, je prenais le temps de le masser la journée, quand j’étais tranquille et seule avec lui. Ensuite, une fois la reprise d’un rythme un plus intense pour tout le monde, je le massais à la sortie du bain quand j’en avais l’énergie et l’opportunité il faut bien l’avouer. Les premières fois ma fille de 4 ans (et évidemment plus massée du tout depuis longtemps) me regardait de loin, en jouant pendant que je massais son petit frère. Rapidement, elle a demandé pour être massée elle aussi ! Ben oui ça avait l’air bien chouette et bien agréable je suppose ! J’ai été toute étonnée quand elle me l’a demandé mais finalement ce toucher sécurisant on en a tellement besoin tout au long de notre vie et c’est elle qui me l’a rappelé. Je l’ai massée quelques fois (tout en papotant et en m’adaptant à ses multiples changements de positions). Puis un jour, pendant que je la massais, elle m’a dit : « maman après c’est moi qui te masse les bras et le dos ». Les séances de massages suivantes se sont donc passées comme ça : je la massais puis elle me massait. Cela a été de merveilleux moments de partages, de voir que son corps avait intégré ce toucher de tendresse, ces mouvements et spontanément elle avait eu envie de le faire partager aussi. Elle m’a permis par sa demande, de lui offrir ce merveilleux cadeau d’un autre toucher, de connaître cet autre moyen de prendre soin, de donner de la tendresse et j’espère qu’elle pourra le garder tout au long de sa vie. On ne prend pas assez le temps de le faire dans notre quotidien où il y a toujours énormément de choses à faire mais parfois finalement c’est elle qui le redemande de temps en temps !


Ensuite, il y a quelques mois, comme cela faisait quelques temps que je n’avais pas eu l’occasion de la masser, en plus de son histoire du soir et de sa chanson juste avant le sommeil, je lui ai proposé de lui masser le visage. L’envie de prendre soin d’elle de cette manière était forte pour moi ce jour-là et après avoir demandé son autorisation, je lui ai fait ce doux massage du visage pour favoriser l’endormissent. Je ne savais pas à ce moment-là que j’étais en train de mettre place un nouveau rituel du coucher pour ma fille. Jour après jour, elle a redemandé son massage du visage. C’est vraiment devenu un moment d’échange particulier, j’ai un peu la sensation de recharger son corps en amour après cette longue journée et surtout avant cette longue nuit qu’elle passe seule dans son lit. J’enchaine les mouvements dans l’ordre où je le sens chaque soir, souvent elle est déjà à moitié endormie et malgré cela si j’oublie un seul petit mouvement (même si je ne l’ai rajouté qu’une seule fois le jour avant), elle s’en rend compte et entrouvre un œil pour me demander de le rajouter. C’est un moment où ma tête s’arrête de penser et où j’arrive à être vraiment pleinement et totalement avec elle, cela nous ressource tellement toutes les 2 de partager ce moment (soit pour terminer une belle journée en beauté soit pour remettre de la douceur entre nous 2 si la journée a été tendue).


Enfin voilà, j’avais envie de vous partager mon expérience parce qu’en partant du massage bébé et de l’apprentissage de quelques mouvements que l’on pense simplement appliquer à son tout petit c’est à de magnifiques moments de partages que l’on arrive qu’ils soient tout petits ou plus grands. Le massage a peut-être quitté votre quotidien une fois que votre bébé a grandi mais peut-être que vous trouverez une occasion de le réintroduire dans votre vie, à votre manière ! 😘


9 vues

© 2018 by Julie Simonet. Proudly created with Wix.com. Les images du site ne sont pas libres de droit.